Une escapade à Corfou

Quoi de mieux qu’une petite île grecque pour changer d’air quelques jours ? Et non, je ne parle pas de Santorin ou de Mykonos, mais de Corfou ! Moins connue que ses cousines cycladiques, Corfou est coincée entre la Grèce et l’Italie. Je vous vois déjà venir : « Mais la Grèce c’est cher, on peut pas tous se le permettre ! ». Détrompez-vous, Corfou est plutôt accessible par rapport aux Cyclades. Et en plus de ça, c’est un vrai petit bout de paradis !

Corfou Vlacherna Monastery

Pourquoi Corfou ?

Mon copain et moi avions quelques jours de repos en juillet qui tombaient pile pour mon anniversaire ! J’avais besoin de me changer les idées, et je voulais partir au soleil. Nous avons donc commencé à chercher une destination pas trop loin mais aussi bon marché. Parce qu’en été, les prix sont élevés, surtout quand les dates sont fixes ! En regardant les billets d’avion, Corfou s’est vite démarquée. En réalité, Split était un chouia moins chère pour nos dates, mais les paysages sauvages de Corfou nous attiraient plus. C’est donc parti pour une escapade de 5 jours !

Kassiopi Corfou

Combien ça coûte ?

→ L’avion :

En prenant les billets trois semaines à l’avance pour mi-juillet, nous avons payé 184€ aller-retour sur Volotea (départ de Bordeaux). Vous pouvez trouver moins cher en vous y prenant plus tôt et en partant hors saison.

→ Le logement :

Il existe un tas de guest-houses sur l’île. C’est le moyen d’hébergement le plus répandu. Comptez entre 35€ et 65€/nuit en moyenne pour deux. À ce prix là, vous avez votre chambre avec salle de bain privée, plutôt raisonnable non ?

→ Se déplacer sur l’île :

Le plus pratique reste de louer une voiture ou un scooter. Nous avons vu des voitures à 35€/jour dans certains hôtels. Malheureusement, ce n’était pas possible pour nous. Du coup, on a dû se déplacer en bus ! Croyez-moi, on s’est fantasmé la voiture.

Il y a deux systèmes de bus différents sur l’île : les bus bleus, qui desservent la capitale et ses alentours ; et les bus verts, qui desservent le reste de l’île. Les bus bleus, ça va. Vous en avez plusieurs par heure, et le trajet coûte entre 1,20€ et 1,70€. Mais alors les bus verts… Une vraie galère. Si vous avez de la chance, vous aurez un bus toutes les deux heures. Parfois c’est un par jour. Cela dépend de votre localisation et de la destination. Mais en gros, il faut bien s’organiser à l’avance pour éviter de se faire avoir -comme nous- et rester coincés dans une ville paumée pendant 4 heures. Il y’a aussi certains coins qui vous seront inaccessibles. Pour les prix, ça varie entre 3€ et 7€ par voyage. Vous trouverez les horaires sur ce site. Une dernière petite précision, le système de bus verts est un peu complexe, il y a beaucoup de lignes et le site n’aide pas vraiment à comprendre… Quand je vous dis que c’est mieux de louer une voiture !

→ La nourriture : 

Comme partout en Grèce, c’est bon et pas cher. Vous pouvez très bien manger pour 10€ à 15€ ! Et puis là-bas, les spécialités ne manquent pas… Poisson, fruits de mer, kebab, yaourt grec… Bref, on peut se lâcher !

IMG_1784.JPG

IMG_1895.JPG

Que faire à Corfou ?

C’est une île plutôt grande, 5 jours n’ont donc pas suffit pour faire le tour. Dans tous les cas, vous pouvez zapper la partie sud de l’île. Tous les habitants rencontrés nous ont assuré que c’était sans intérêt et dépravé par les touristes. Ça tombe bien, on ne comptait pas y aller ! Nous sommes restés dans le nord et le centre de l’île, ce qui nous a permis de voir -presque- tous les meilleurs spots.

IMG_2121

Corfu Town :

C’est la capitale de l’île et c’est par là que vous arriverez, alors autant y rester un peu ! Une journée suffit à voir l’essentiel : Le monastère de Vlacherna, le vieux fort, l‘Esplanade (avec le Liston), la vieille ville. 

IMG_2114 2.jpg

Akra Drastis :

Ce qui m’a fait trancher entre Split et Corfou. Ce cap est à couper le souffle. Encore une fois pas accessible en bus, il faut marcher longtemps… Mais ça vaut le coup, c’est vraiment magnifique !

Aura Drastis, Corfu

Le canal d’Amour :

Situé à Sidari, c’est un immanquable. C’est juste un canal qui se fraye un passage étroit dans les roches. C’est peu commun et ça vaut le coup d’œil, mais après quelques photos on a vite fait le tour !

→ Loggas Beach :

Encore un paysage fabuleux. Une plage au pied d’une falaise abrupte. Parfait pour un sunset ! Vous pouvez même déguster un cocktail au bar perché sur la falaise, en observant le soleil disparaitre dans la mer. Là aussi, pas de bus. Il faut marcher depuis Peroulades.

Paleokastritsa :

Je vous mets au défi de prononcer ça correctement du premier coup. Enfin, il faut croire que c’est les lieux les plus imprononçables qui sont les plus incroyables. Mon coup de cœur du séjour ! Des plages à l’eau turquoise, des récifs montagneux boisés, des grottes… Un petit paradis. C’est aussi là que se trouve le plus charmant monastère de l’île. Il faut grimper pour y accéder (sauf si vous avez la voiture, bande de veinards) mais en récompense vous aurez une très jolie vue !

IMG_1948.JPG

Le palais d’Achilleion :

Aussi connu comme le Palais de Sissi l’Impératrice. Sous le charme de Corfou, Sissi a demandé sa construction en 1888 pour en faire une résidence secondaire. Elle mit un point d’honneur à rendre hommage à la mythologie grecque avec ce palais, et ça se voit ! Depuis, il a beaucoup changé de propriétaires et de fonctions ; tantôt allemand, tantôt français, tantôt hôpital, tantôt casino. Mais il garde toujours son aspect d’origine et quelques pièces du mobilier sont encore exposées. C’est une visite très interessante autant sur le plan historique que sur le plan photographique ! Les jardins sont splendides. Bon, encore une fois, sans la voiture, c’est une belle grimpette qui vous attend… La pire de toute, pour être honnête. Mais vous ne serez pas déçus à l’arrivée !

IMG_1964

IMG_2004.jpg

Porto Timoni :

C’est l’un des endroits phares de Corfou. Et c’est malheureusement le seul qu’on n’a pas pu faire. C’était beaucoup trop compliqué avec le bus, il fallait marcher trop longtemps, pour ensuite prendre un bus retour que nous n’étions même pas sûrs d’avoir… Bref, nous y avons renoncé. C’est mon petit regret, parce que ça avait l’air très sympa à faire. Alors si vous avez une voiture ou un scooter, je vous encourage à y aller (et à m’envoyer des photos, histoire que je vois mieux ce que j’ai manqué…).

Alors, on fait de Corfou notre prochaine destination de vacances ?


Laisser un commentaire