Que faire en un jour à Reykjavik ?

Si vous allez en Islande, Reykjavik sera sans doute votre premier arrêt. Mais soyons francs, on ne va pas vraiment en Islande pour voir la capitale. Et ça tombe bien, parce qu’un jour suffit à voir le plus intéressant de la ville !


VISITER HALLGRÍMSKIRKJA

La fameuse église de Reykjavik, avec ses beaux orgues baltiques, est un incontournable ! À voir autant de l’intérieur que de l’extérieur, je vous conseille d’y aller tôt pour éviter la foule (l’église ouvre à 9h). Vous pouvez même avoir un panorama sur la ville du haut de la tour ! Je ne l’ai pas fait, parce qu’il y avait trop d’attente et que j’avais un budget serré. Mais si vous avez 1000 Kr (soit environ 7 euros) a dépenser, n’hésitez pas !

DESCENDRE LA RUE LAUGAVEGUR JUSQU’À LA PLACE INGÓLFUR 

C’est la rue principale de la ville, avec ses boutiques, ses restos et ses peintures murales, il y a de quoi faire ! On a quand même du mal à croire qu’on se trouve dans une capitale quand on sait que Laugavegur fait partie du centre-ville ! Il se peut d’ailleurs que certaines façades vous appellent dans les rues perpendiculaires, se perdre reste le meilleur moyen de découvrir une ville !

MANGER DU POISSON FRAIS AU SOLON

Affamés et désespérés par les prix exorbitants, nous avons fini par jeter notre dévolu sur ce bistro qui donne l’impression d’être assez chic, mais qui propose des formules très abordables le midi. Nous avons opté pour le poisson du jour, un délicieux saumon, pour 1990 Kr (soit environ 14 euros). Nous avons même pris une bière (à deux, parce que 10 euros la bière, c’est légèrement abusé) que nous avons savouré.

CHOISIR UN OU DEUX MUSÉES POUR SA CULTURE PERSONNELLE

Les musées, ce n’est pas ce qui manque à Reykjavik. Et ça tombe bien, parce que c’est très pratique pour échapper au mauvais temps ! Vous avez les basiques (musée national, musée d’art…) et les… comment dire… les musées moins conventionnels. Par exemple, c’est ici que vous trouverez le seul musée au monde sur le phallus. Mais si vous n’êtes pas trop organes génitaux, vous avez aussi le musée de la culture Punk ou plus simplement des vikings !

Nous, on aime l’Histoire et en apprendre d’avantage sur celle du pays qu’on visite. C’est donc en toute logique que nous avons fait le musée national d’Islande. Honnêtement, j’ai été déçue. Vous avez quelques textes intéressants sur les vikings et les volcans, des habits traditionnels de l’époque… Et 80% du musée, c’est l’Histoire religieuse du pays. Alors certes, je veux bien croire que c’est une partie majeure dans l’évolution de l’Islande, mais ce n’était pratiquement que ça. Ça combiné aux bric-à-brac d’objets plus ou moins passionnants, en même pas une heure le tour est fait. Parce que oui, il n’y a que deux niveaux. Alors vous allez me dire : « Tu exagères, c’est normal pour un musée, tu attendais quoi de plus ? ». Pour un musée à un prix correct d’accord, mais quand on paye 14,5 euros, on s’attend a rester minimum deux heures, non ? Et puis, je ne sais pas, mais peut-être qu’en développant la section (enfin, le panneau) sur les vikings, en parlant de la crise économique qui a touché le pays en 2008 et de ses conséquences, ou même l’évolution des femmes dans ce pays, ce musée serait moins superficiel et plus captivant.

De façon générale, les musées sont chers pour ce qu’ils sont en Islande. C’est pour ça que nous n’en avons fait qu’un à Reykjavik, et que je n’indique pas de musée spécifique. C’est à vous de voir, selon votre budget et vos envies !

FAIRE LE TOUR DU LAC REYKJAVIKURTJÖRN

Bordé par un petit parc, ce lac offre une jolie vue sur la ville de son côté ouest. On n’y reste pas des heures, mais c’est peut-être un point de passage sur votre itinéraire, et c’est un endroit sympa pour faire une pause (si le temps le permet).

DSC_0125.JPG

ÉVEILLER SES SENS AU MARCHÉ DE KOLAPORTIÐ

C’est un marché couvert, proche du centre-ville et ouvert les week-ends de 11h à 17h. À la base, on y allait surtout pour goûter un met un peu particulier : le requin. Mais au final, on s’est retrouvé fascinés par cette sorte de caverne d’Alibaba. Des pulls de Noël aux vinyles, en passant par les livres et les spécialités culinaires, vous pouvez vagabonder entre les allées sans voir le temps passer ! Bon, pour ce qui est du requin… Je ne suis pas fan du tout. Ça pique le nez, exactement comme quand on boit la tasse dans l’océan ! Alors peut-être que c’est meilleur cuisiné, mais je ne le saurais jamais parce que je voulais seulement tester par curiosité.

ADMIRER LE SÓLFAR 

Cette sculpture en acier rend hommage aux drakkars, le moyen de transport favoris des vikings. Elle est très connue et vous l’avez sans doute déjà vu en photo. Mais la voir en photo et la voir en vrai, ça n’a rien à voir. J’avoue que l’arrière-plan ajoute une grosse plus-value à la sculpture, mais quand même ! Elle est plus grande que ce que je croyais et photogénique sous tous ses angles. Et puis, c’est quand même pas banal comme construction !

VOIR LE SOLEIL SE COUCHER SUR L’HARPA 

L’Harpa, c’est une salle de concert doublée d’un centre des congrès que vous n’avez pas envie de manquer. Et d’ailleurs, vous pouvez difficilement le faire, vu son architecture détonnante ! C’est au coucher du soleil, avec les reflets de lumière que cet édifice révèle son secret. De nuit, les couleurs dansantes sur sa façade rappellent les aurores boréales. Si l’architecture vous intéresse, c’est un must-do !

DSC_0003DSC_0024

Et voilà, la journée est déjà finie ! Je suis sûre que vous avez le temps de vous arrêter dans quelques boutiques et/ou cafés en plus de tout ça… C’est dingue tout ce qu’on peut faire en une journée, non ?


Laisser un commentaire